Jean-Louis Guthwasser

Jean-Louis Guthwasser est né à Oberbronn le samedi 29 août 1778. Il est le fils de Jean-Charles, 41 ans, ramoneur et de Esther Catharina Waltzinger, 39 ans. Il se marie le jeudi 23 avril 1812 à Oberbronn (67) à l'âge de 33 ans, avec MULLER Christine,

Incorporé sous le nº 4420 le 27 brumaire de l'an VII (17/11/1798). Il mesure 1m.76. Il effectue un service effectif du 27 brumaire de l'an VII au 6 janvier 1810 soit 11 ans 2 mois 17 jours.Pour la retraite le total général comptabilisé est de 18 ans 8 mois 17 jours, les temps de guerre sont comptés double.

• Conscrit de 1re classe, il a servi au bataillon de l'école de Strasbourg du 27 brumaire
an 7 (17/11/1798) au 6 frimaire suivant (26/11/1798) dans la 3e compagnie.
• au 5e régiment d'artillerie du 6 frimaire de l'an 7 (26/11/1798) au 6/10/1808
Artilleur à pied

- Campagnes de guerre en Europe du 27 brumaire de l'an VII (1798) au 11 mars 1801
- Campagne des ans VII, VIII armée du Rhin.
- Campagne des ans X, XII sur les côtes Est de l'océan.
- Campagne des ans XIV en Autriche 1806,1087,1808.

au 1er Régiment d'artillerie à pied de la Garde Impériale comme canonnier 6/10/1808 au .09./08./1810 .

Campagnes de guerre en Europe du 06./07/1808 au 07/07/1809

.6 - 7 juillet 1809 bataille de Wagram
Jean-Louis est blessé à la bataille de Wagram par un coup de feu à la main droite.

Il est mis en retraite le 6 janvier 1810 avec une dotation sur les canaux d'Orléans et du Loing Nº 1350 (d'une valeur 571,42 frs) sous le nom de " Gutwasser ". Cette dotation était transmissible par fils aîné

----------

Extrait de l'Académie des Sciences Morales et Politiques :« Des dotations sans titre ont également été accordées par Napoléon Ier essentiellement au profit des familles des soldats morts à Austerlitz et aux compagnes suivantes. La dévolution de ces dotations est réglée par le décret du 14 octobre 1811. A ces dotations avaient été affectées des actions sur les canaux (canal du midi confisqué à la famille de Riquet de Camaran, canal d’Orléans et du Loing confisqué à la famille d’Orléans. La dévolution de ces dotations fait toujours l’objet d’un arrêté de rejet ou d’investiture du Garde des Sceaux, préparé par la section du Sceau (Rostagnat inscription du 6 février 1933 transmission en ligne collatérale d'une dotation sur le canal de Loing, conformément à la jurisprudence Roger). Une loi du 10 janvier 1942 avait prévu de mettre fin à ces dotations tout en sauvegardant les droits des dotataires par rachat de l’Etat. Cette réforme n’a pu être mise en œuvre durant la guerre. Elle concernerait une trentaine de personnes bénéficiaires de dotation sur les canaux d’Orléans et du Loing, les rentes sur le canal du midi semblant toutes éteintes »

Haut de page
Haut de page

----------

Bataille de Wagram 6 - 7 juillet 1809

La bataille s'inscrit dans la campagne d'Autriche (5e Coalition)


NAPOLEON A WAGRAM d'après Horace Vernet.
Gouache de Frédéric BERJAUD



L'Artillerie de la Garde, soit 2397 hommes est sous le commandement du Comte Law de Lauriston et se compose de soixante pièces d'artillerie formant 10 batteries de 6 pièces dont :
- quatre batteries à cheval commandé par d'Aboville.
- six batteries à pied commandé par Drouot assisté de chef de bataillon Boulart, Pommereul.......
et des capitaines ; Cottin, Couin, Henrion........

 

 

Artillerie à pied
Les artilleurs se déplacent à pied, les canons étant tirés par des chevaux de trait ou des boeufs. Il est armé d’un fusil court avec baïonnette. Le service d'une piéce d'artillerie de 4 livres (poids du projectile) requière deux canonniers et six servants d'artillerie.

Artillerie à pied de la Garde Imériale
En avril 1808, formation d'un régiment d’artillerie à pied de la Garde composé de 6 compagnies. Il est composé d'artilleur ayant 6 ans de service est mesurant au moins 1,76 m

Haut de page
Haut de page

----------
Sources
-
Relevés des Archives militaire de Vincennes - J-L Lambert - 1998
a - Wagram L'apogée de l'Empire
par F-G Hourtoulle Histoire & Collections Paris 2002


 Sommaire I  Chronologie I La Franche-Comté I  Premier Empire-Cent-Jours 1804 -1815
Généalogie Guthwasser-Sperry  I  Généalogie Lambert-Ligier
mise à jour novembre 2010

 



 

 


Canon Gribeauval

 

 

 

 

 

 

 

 

Canon Gribeauval sur son avant train