Les LIGIER marchands savoyards du hameau de Bionnasay commune de Saint-Gervais-les Bains dans le département du Doubs

Avant-propos

Dans les mémoires de la Société d'Émulation du Doubs de 1959 le Général F-M Fournier a publié : Immigration savoyarde en Franche-Comté avant 1789, dans ce travail il n' a pas étudié, entre autres les villages du Bizot et de Damprichard. Une grande partie des documents étudiés n'indiquent pas le lieu d'origine du migrant.
Nous avons relevé dans son ouvrage les noms de personnes originaire de Saint-Gervais (74)
- Barbier Claude
s'installe à Fertans (proche d' Amancey -25) en 1706,
- Battay Claude François,
- mari de Cocatrix Marie - de la paroisse de Bionasset s'installe à Gouhelans (Proche de Rougemont -25) en 1697.
- Cocatrix Marie
de la paroisse de Bionasset, s'installe à Gouhelans en 1697.
- Dubief François
- décède à 35 ans ; s'installe à Pontarlier (25) en 1686..
- Gervais Jean
marié naissance d'un fils, Jean-Pierre s'installe à Pontarlier (25) en 1703
-Rousset Guillemette
( décès à 70 ans) de la paroisse de Champey s'installe à Naisey (25).

L'auteur a travaillé également sur les patronymes anciens communs à la Franche-Comté et à la Savoie (Comté avant 1600 - Savoie avant 1789) et il a relevé le patronyme LEGIER qui devient LIGIER.

En 1726 Saint-Gervais compte 110 émigrants sur 405 hommes adultes.[1]

L'immigration savoyarde a été très importante après la Guerre de Trente Ans (1618-1648) dont l'épisode franc-comtois appelé Guerre de Dix ans (1634-1644) et après les deux dernières épidémies de peste en Franche-Comté, la première de 1628 à 1633 et la seconde et 1635 à 1640 [2].

En 1703. Il faut savoir que depuis octobre, d'après Maurice Gresset, dans son article : Les mesures contre les Savoyards en Franche-Comté à l'automne 1703 estime que l'immigration savoyarde s'est beaucoup réduite et pratiquement éteinte. Nous sommes au début de la guerre de succession d'Espagne (1702-1713) le duc de Savoie Victor-Amédée allié de Louis XIV déserte le camp français. Par représailles le roi de France ordonne le 13 octobre l'arrestation des Savoyards. En Franche-Comté, le problème fut délicat à traiter du fait de l'ancienneté et la qualité des relations avec la Savoie. L'intendant de Franche-Comté était Louis de Bernage de 1703 à 1708 [2]


La famille LIGIER

Le père
- Nicolas Gervais LIGIER
(Saint-Gervais/74 ; 1634 - Damprichard/25 ; 1717) fils de Jean-Jaques LIGIER (LEGIER) et de Françoise JAQUET.
- Il est marié avec Germaine Anselmoz TISSOT née en 1642 et décède en 1701 âgé de 58 ans à Saint-Gervais-les-Bains paroisse de Bionnasay
- Nicolas Gervais décède le dimanche 5 décembre 1717 âgé de 83 ans à Damprichard,

Un frére
- Pierre (Francois) LIGIER
(Saint-Gervais/Bionnasay; 1640 - ...............)
Pierr est marié avec Clauda VERNAN domicilié à Grandvuillard canton de Fribourg en Suisse. Acte de leg de 1734 (J. Receveur- Translation J-L Lambert)

Les enfants de Nicolas Gervais LIGIER

- Jean - Jaques LIGIER (Saint-Gervais/Bionnasay; ; 1668 - 1743) présent à Saint-Gervais en 1734

- François Marie LIGIER (Saint-Gervais/Bionnasay;; 1674 - 1745) marié à Marie PERROUD

- Pierre François LIGIER (Saint-Gervais/Bionnasay ;1696 - ,,,,)

- Joseph LIGIER marchand mercier (contrat de mariage)
Joseph LIGIER (Saint-Gervais/Bionnasay ; 1678 - Le Bizot/25 ; 1751) marchand mercier, fils de Nicolas Gervais LIGIER ( Saint-Gervais/74 ;1634 - Damprichard/25 ; 1717) et de Germaine Anselmoz TISSOT (Saint-Gervais/74 ; 1642 - 1701),
Joseph se marie à l'âge de 41 ans, le lundi 27 novembre 1719 à Le Bizot (25) avec Ligiére RECVEUR de ce même village. Elle est la fille de Jean-Claude RECEVUER cultivateur. Le couple eut sept enfants



- Claude LIGIER marchand
(Saint-Gervais-les-Bains/74 ; 1681 - Damprichard/25 Damprichard/25; 1742) fils de Nicolas Gervais LIGIER (Saint-Gervais-les-Bains/74 ; 1634 - Damprichard/25 ; 1717) et de Germaine TISSOT (Saint-Gervais-les-Bains/74 ....- 1701) - Claude se marie en 1710 à Damprichard avec Claude Usrule GIRARDCLOS fille de Pierre Antoine. Elle décède en 1742 âgée de 62 ans.



- Jacques LIGIER (Saint-Gervais/Bionnasay ; 1686 ----)

Les LIGIER en Franche-Comté

D'après la date de mariage de Claude vers 1710 l'on peut estimer que implantation LIGIER débutent dans le Haut-Doubs avant 1710 à Damprichard er avant 1719 au Bizot. pour Joseph,

Les marchands merciers

Le marchand mercier appartient à la famille mercantile des colporteurs par opposition à ceux qui pratiquent en plus de la vente une activité d'entretien ustensiles.
La catégorie des merciers est très dynamique et pour la plupart non spécialisé,
il propose en plus des articles de mercerie, du textile, de la quincaillerie, de l'épicerie, de la papeterie, des articles de fantaisies, des almanachs....... Ils sont majoritairement issue de la région du Haut-Faucigny où se situe la ville de Saint-Gervais. Il vendent des produits savoyards ou commercialise des produits de la région dans laquelle ils opèrent.
Le monde des merciers est un univers varié qui va du marchand bourgeois au colporteur et sa malle portative.


Contenu d'une petite malle portative à dos d'un jeune savoyard décédé en Lorraine en 1693
« 18 revues dorés, 5 catéchismes, 9 livres de civilité, une douzaine de jeux de carte, 4 autres jeux de cartes, 5 autres petits catéchismes, une douzaine de grossiers couteaux à manche de corne, deux écrins à agrafe, dix-neuf autres couteaux aussi à manches à corne, un paquet de trois douzaines de petits couteaux, dix-neuf scapulaires, 5 paires de jarretières de buffles, deux paquets de chapelets de bois, un autre paquet de chapelets de terre rouge, et un reste d'aiguilles  »


Jean-Louis Lambert
juillet 2010 Rev 0
Pour me contacter

Lire :Un Métier disparu : Colporteur

-----------
Sources

1 - L'immigarion savoyarde en Franche-Comté avant 1789.
par le Général F-M Fournier Mémoires de la Société d'Emulation du Doubs de 1959

2- Les mesures contre les savoyards en Franche-Comté à l'automne 1703
par Maurice Gresset Mémoire et documents de la société Savoisienne d'Histoire et d'Archéologie 1994

3 - Les deux derniéres pestes en Franche-Comté (1628-1640)
par Gérad Louis - Mémoires de la Société d'Emulation du Doubs n°39 1997

Haut de page
Haut de page


Sommaire I  Chronologie I Histoire & Patrimoine
Généalogie Guthwasser-Sperry I Généalogie Lambert-Ligier
Mise à jour juillet 2010