La fléche de l'église Notre-Dame

Portail face à l'hopital Saint-Jean (musée Memling)

Le jubé du XVIIIe siècle

Le choeur de l'église et les deux tombeaux

Tombe maçonnée du XIIIe siècle

 


Église de Jérusalem

 

Bruges
Église Notre- Dame

  La tour en brique de l'église Notre-Dame s'élève à 122 m, construite sur une ancienne église romane du XIIe siècle. Les travaux de l'église gothique débutent au XIIIe siècle pour s'achever en 1549. Elle fut dévastée au XVIe siècle, lors de la guerre des Gueux entre Espagnol et Néerlandais. Sa restauration date du XVIIe siècle.

en savoir plus Association Convivialité en Flandre


Elle renferme :


-

 

La Vierge à l'enfant de Michel Ange, exécutée entre 1504 et 1505, en marbre blanc de Carrare, puis acquise par un marchand de la ville qui l'offrit à sa paroisse en 1506.

 

 

 

 

 

- Le tombeau de Marie de Bourgogne (Bruxelle ; 1457- Bruges ; 1482) commandé par son époux Maximilien d'Autriche est achevé en 1502. Il est de style gothique.



 

- Le tombeau de Charles le Téméraire (Dijon ;1433 -Nancy ;1477) dont la construction est plus tardive 1562, car le corps ne fut rendu que plus de cinquante ans aprés sa mort. Le visage sculpté du gisant fut inspiré, dit-on, par le célèbre portrait exécuté par Rogier van der Weyden (vers 1460)

En 1468, durant les fétes du troisième mariage - célébré en l'église Notre Dame - de Charles le Téméraire avec Marguerite de York, réunion du du onzième chapitre de la Toison d'or

 

 

- Blasons du onzième chapitre de la Toison d'or qui eut lieu dans le choeur de l'église en 1468 et fut présidé par Charles le Téméraire.

«Charles le Téméraire réunit en 1468 le onzième chapitre de l’Ordre ,à Bruges, dans l’église Notre-Dame. Sa fille, Marie de Bourgogne, alors agée de 11 ans, y assistait.
Les chevaliers prenaient place dans les stalles du chœur de l’église, chacun sous le tableau de bois représentant ses armes entourées d’un collier de l’ordre. Le premier des trente blasons est celui de Charles le Téméraire
» site : Onhtaalkerk : Église d'accueil Bruges


 

Église de Jérusalem

L'église de Jérusalem, appelée aussi église du Saint Sépulcre, a été construite au 15e siècle par la famille Adornès. Le 1er Adornès, Oppicino, originaire de Gênes, s'installe à Bruges vers 1300. Il arrive dans la région avec Robert de Béthune fils du comte de Flandre tous deux de retour de Terre sainte.

Au début du 15e siècle les Adornès construisent près de leur maison patricienne encore existante, une petite chapelle de pierre pour remplacer la chapelle de bois délabrée. Une bulle papale de Martin V (12 mai 1427) leur en donna l'autorisation.
La tradition veut que Jacques Adornès (+ 1465) et son frère Pierre (+ 1464) aient entrepris un pèlerinage à Jérusalem et
Ià- bas le plan de base du Saint Sépulcre les a inspirés
.

 

 

 

----------
Sources
- Dossier de L'ART n°158
- Bruges - Guide de la ville:
Bob Warnier Daniel de Kievith
- Bruges aux cent visages
de A. Van Den Abeele, H. Maertens F. Verleyens Edition du Perron 1994
- Les marchands de la Hanse et la banque des Médicis
Bruges 2002
- Photo J-L Lambert


Sommaire I  Chronologie I Histoire & Patrimoine
Généalogie Guthwasser-Sperry I Généalogie Lambert-Ligier
Mise à jour janvier 2010