Malines (Belgique)
Marguerite d'York et Marguerite d'Autriche

La Maison des Échevins
Siège du Parlement de Malines,
cour de justice centrale des Pays-Bas bourguignons, installée en décembre 1473 par Charles dernier duc de Bourgogne.
Ce parlement ne subsistera que jusqu’à la mort du duc le 5 janvier 1477

 

Palais de Marguerite de York

   Vestige de l'ancienne résidence des évêques de Cambrai qui après transformation devint le palais de Marguerite de York (1446-1503) épouse de Charles le Téméraire qui se retire à Malines en 1477 au décès de son mari.

 


  De 1506 à 1530 Marguerite d'Autriche - fille de Maximilien d'Autriche et de Marie de Bourgogne - est nommée, par son père Maximilien, régente des Pays Bas et de la Franche-Comté après le décès de son frère Philippe le Beau.
Malines devient en 1507 sa résidence ainsi que celle de sa cour et du Grand Conseil.
Elle s'installe dans le palais de Marguerite de York. Elle fait dessiner un nouveau palais par Rombaut Keldermans. Elle s'y installe progressivement dès 1510

 




Palais de
Marguerite d'Aurtriche

(actuellement siège du tribunal de la ville)



Datant du début du 16e il est considérée comme
le premier bâtiment marquant le passage du gothique à la renaissance.

 

 

 

 

 

 

 



Monument situé dans la cathédrale Saint-Rombaut à la mémoire du cardinal Antoine Perrenot de Granvelle (Besançon 1517-Madrid 1586) premier archevêque de Malines en 1560, puis cardinal en 1561.

----------

Photos : J-L Lambert


Sommaire I  Chronologie I Histoire & Tourisme
Généalogie Guthwasser 
I Généalogie Lambert
Mise à jour mars 2010

 

Hôtel de villede Malines

La partie gothique flamboyant commencée au 16e siècle sur les plans de Rombaut Keldermans, architecte (1460-1530)?, ne fut achevée qu'au début du 20e siècle

La cathédrale Saint-Rombaut

 

Statue de Marguerite d'Autriche

La cathédrale Saint-Rombaut