Le village de Gilley (25)


1330-1361 Le comté de Bourgogne est réuni au duché de Bourgogne


1330
Première mention de Gilley (Gillier)

1336
Les habitants de Gilley ont tenté de répudier l'autorité de l'abbé de Montbenoît. Une procédure judiciaire contraint les habitants à reconnaître leur dépendance vis-à-vis de l'abbé. Un document confirme que les premiers habitants de Gilley ont été installés comme colons et tenanciers sur les terres de l'abbaye de Montbenoît. Ils sont assujettis à la mainmorte et soumis à la justice de l'abbé.


1384-1477 :La Franche-Comté appartient aux États bourguignons

----------
1419-1467 Philippe le Bon ( Philippe III) duc et comte de Bourgogne
France : Charles VI le Bien aimé (1380-1422)/Charles VII Le Victorieux (1422-1461)/Louis XI (1461-1483)

1459

- 20 mars 1459
Signature par le lieutenant général du baillage de Pontarlier du coutumier du Val du Saugeais rédigé par l'abbé l'abbaye de Montbenoît Jacques de Clerval et les habitants des douze villages du Val, dont seize représentants de Gilley.
Coutumier = relations entre l'abbaye et les habitants du Val

 


1556-1678 : La Franche-Comté est sous la domination des Hasbourg d'Espagne

----------
1621-1665
Philippe IV roi d'Espagne est souverain des Pays-Bas, du comté de Bourgogne. La comté est dirigée par des gourverneurs espagnols.
- 1643-1715 Louis XIV est roi de France

1665
Les fidèles obtiennent un lieu de culte indépendant. Avant cette date la paroisse Gilley est desservie par l'abbaye de Montbenoît.


1674-1678
La Franche-Comté est sous domination française avec le statut de province
« réputée étrangère » .

1678
La Franche-Comté est annexée à la France par le traité de Nimégue

----------
1723 - 1774  Louis XV  

1744
Suppression de la mainmorte.

1756

- mardi 9 novembre 1756
Généalogie Lambert
: Mariage à Gilley de Jean-Claude LAMBERT fils de Claude Étienne LAMBERT et de Françoise NICOT LAURENT avec Jeanne Claudine DORNIER 21 ans née aux Allemands (actuellement les Alliés). Cinq enfants sont nés de cette union.

1761

- mardi 24 février 1761
Franche-Comté Généalogie Lambert : Baptême à Gilley (Doubs-25) de Marguerite Josèphe BOLE REDAT fille de Jean-François BOLE REDAT (1720-1784) et de Claude Françoise BOLE BUDARD (1725-1807). A sa naissance, ses père et mère étaient âgés de 40 ans et 35 ans.

1763

- vendredi 6 mai 1763
Généalogie Lambert : Nai
ssance de Antoine Phlippe LAMBERT(Gilley/25 ; 1763 - Épenoy/25 ; 1808) au lieu dit les Seignes, fils de Jean-Claude LAMBERT ( Gilley/25 ; vers 1733 - Épenoy/25 ; 1796) et de Jeanne Claudine DORNIER (Les Allemands/25 ; 1735 - ....) A sa naissance, sa mère était âgée de 27 ans.
Parrain : Claude Antoine BOLE du CHOMONT , Marraine :Jeanne Marie LAMBERT tous les deux de Gilley(25)

           Le lieux dit : Les Seignes



----------
1789-1792 La Révolution    Louis XVI - La Convention

1791
Just Magnin -Tochot est curé constitutionnel 1.

26 août 1789
C.A. Maugin vicaire du village est incvrit sur la liste des pretres deavant être déporté qyui nom pas prétéé sermant

Les députés de 1789

Jean Antoine (alias Jean-Claude) Lambert fils de feu Claude François
- député de Gilley a l'Assemblée Préliminaire du baillage de Pontarlier

François Joseph Nicod Commis de la communauté de Gilley en 1789
- député de Gilley (AP)
- député du baillage d'aval
- membre du conseil général du district de Pontarlier en 1790
- membre du comité révolutionnaire du district de Pontarlier en fin 1794 [4]

---------------------------------------------------
1793-1804 La Révolution Le Directoire - Le Consulat

1793

Just Magnin -Tochot est prêtre de la Raison Les paroissiens restent fidèles à leur religion.

1794
L'église ouvre le dimanche, les fidèles se rassemblent pour la prière. Ils refusent de respecter le repos du décadi.

1798-1799
Etienne-Joseph Nicod curé constitutionnel dessert l'église.

----------
1804-1814 Premier Empire - Napoléon Ier

1805
Au Concordat le curé Boillon, ancien prêtre constitutionnel est nommé à Gilley.

----------
1871-1940 IIIe République

1880
Construction de l'église Saint-Anne actuelle. Elle remplace un édifice de XVIIe dont ne subsiste qu'un portail latéral.

1947
Fondation La République du Saugeais

___________

Définitions

- Prêtre ou curé constitutionnel
27 novembre 1791 « Je jure de maintenir de tout mon pouvoir la Constitution ».

Les prêtres qui prêtèrent ce serment furent appelés jureurs ou constitutionnels. Ils deviennent des fonctionnaires ecclésiastiques. Les autres seront les réfractaires et sont considérés comme démissionnaires.

Les prêtres constitutionnels doivent en plus, pour prouver leur bonne foi, reconnaître leur évêque constitutionnel. Ils deviennent salariés de l'état.

- Prêtre de la Raison
Culte civique de la Raison, de l'Etre Suprême, et de l'Immortalité de l'âme inspiré par Robespierre.


- Grange : exploitation rurale dépendante d'une abbaye ou d'un prieuré.
- Dîme : redevance d'un dixieme du revenu, dû par tout fidèle à sa paroisse.
- Cens :
redevance sur les terres concédées.

Sources

1 - Sur les chemins de la perfection
Moines et chanoines du diocèse de Besançon ver 1060-1120
René Locatelli Edition (CERCOR) Université de Saint-Etienne
2 - Dictionnaire des communes du département du Doubs
Editions Cêtre à Besançon 1983.
3 - Recherches historiques sur la ville et l'arrondissement de Pontarlier
de Jean Ignace Joseph Bourgon - Editeur Laithier Pontarlier 1841
4 - Les députés des villes et villages de Franche-Comté aux assemblées du Tiers Etats en 1789
Jean-Marie Thiébaud CEGFC Besançon 1989

<<<<<< Retour Gilley administratif

Haut de page
Haut de page


 Sommaire I  Chronologie I Histoire & Tourisme I Gilley administratif
Généalogie Francine Guthwasser I Généalogie Jean-Louis Lambert
mise à jour janvier 2010

I